» » » Bonnet à Côtes Beige Ecume - laine mérinos
Bonnet beige tricoté en maille porté par une femme, avec un vrai pull marin marine et un jean clair
Zoom

Bonnet à Côtes Beige Ecume - laine mérinos

Réf : 62981A002

Ce bonnet à côtes est déjà un accessoire indispensable de votre vestiaire hivernal !
Source de réconfort et de chaleur grâce à sa composition en 100% pure laine mérinos, il deviendra un allié incontournable contre ces froides journées d'hiver.

Taille *

En stock
Quantité 
+
-
55.00 €

Acheter

description du bonne à côtes

composition du bonnet à côtes

Notes et avis

Ce bonnet à côtes beige écume est un accessoire de mode responsable, durable et intégralement Made In France.
Chez Le Minor, nous avons à coeur de créer et de fabriquer des vêtements ethiques et de sauvegarder les savoir-faire français. 
Nos bonnets à côtes sont tricotés, coupés puis assemblés dans notre atelier intégré de Guidel.

Simple, doux et chaleureux, il complétera avec légèreté, modernité et élégance votre tenue hivernale.


Osez, l'accorder à notre Authentique Pull Marinière Rouge Sémaphore et Beige Ecume.

bonnet à bords côtes beige écume tricoté en 100% laine Mérinos

 

Retour en haut

description du bonne à côtes

composition du bonnet à côtes

Notes et avis

bonnet marin à bords cotes beige porté par une femme avec un t-shirt rouge rayé blanc

Composé à partir d'un fil de laine pure mérinos, tricoté dans notre atelier Morbihanais, puis confectionné par nos couturières, ce bonnet à côtes est un produit 100% Made In France.

 

Ayez l'assurance de porter un vêtement durable et moderne, un pièce indispensable dans votre garde-robe. 

 

Retour en haut
description du bonne à côtes
composition du bonnet à côtes
Notes et avis

Avis : Bonnet à Côtes Beige Ecume - laine mérinos (2 avis)

- Posté le mercredi 21 avril 2021 par Aymeric W
le bonnet parfait ! La forme est super, pas trop ronde, pas trop pointue
- Posté le mercredi 21 avril 2021 par Julien M
quel bonheur ce bonnet
seul regret : l'avoir acheté trop tard dans la saison
vivement... (Lire la suite)
Ajouter votre commentaire
Retour en haut