Accueil
»
Blog
» Comment être moderne avec un duffle-coat ou kabig ?

 

 


COMMENT ETRE MODERNE AVEC UN DUFFLE COAT OU UN KABIG ?


 

 

Parmi les différents modèles de manteaux que le vestiaire masculin possède, le duffle-coat et le kabig occupent une place de choix. Proches cousins, ils sont réalisés à partir d’un épais drap de laine doublé aux épaules et sont reconnaissables par son imposante capuche ainsi que son boutonnage en bois ou en corne, appelé brandebourg. Et comme leurs origines sont maritimes, elles le font un allié tout naturel au pull marin. Retour sur l’histoire de ces deux manteaux modernes et voyons comme l’associer au mieux à un pull marin :

 


LES ORIGINES DU DUFFLE-COAT


 

Le duffle-coat au service de sa majesté

 

Comme bon nombre de pièces du vestiaire masculin, le duffle-coat voit le jour en Angleterre. Il tire pourtant son nom du duffle, une laine de mouton bouillie duveteuse, épaisse, imperméable et noire provenant de la ville belge, Duffel. C’est en 1887 qu’un certain John Partridge crée ce manteau long. Véritable manteau d’hiver, il est alors destiné à être porté par-dessus un autre, afin de rester bien au chaud. Et c’est précisément ce que recherche la Royal Navy à la fin du XIXème siècle, pour ses nombreuses expéditions en Antarctique.
 

Si on le voit sur plusieurs clichés de soldats de la Première Guerre mondiale, il faudra toutefois attendre la Seconde pour voir sa popularité grimper en flèche. Et son expansion au sein de l’armée britannique serait dû à un certain officier, Bernard Law Montgomery, véritable adepte de ce manteau en laine.

 

La démilitarisation du duffle-coat

 

Le fait qu’il soit vendu bradé dans les surplus, mais également sa présence dans le cinéma anglais de l’époque, permettent alors l’essor du duffle-coat dans la vie de tous les jours. Il faudra attendre 1951 pour que le plus chaud des manteaux en laine s’invite dans bon nombre de penderies. À cette date, Harrold et Freda Morris acceptent de racheter un stock au Ministère de la Défense Britannique.

Ils fondent alors Gloverall (contraction de glove, gant en anglais, et overall, qui signifie salopette) et le succès est immédiat. Les époux décident par la suite de restyliser le modèle pour le produire eux-mêmes. Dès lors, le duffle-coat devient en premier lieu le symbole des rebelles, des jeunes, des étudiants en art et des beatniks. Puis certaines stars de cinéma ainsi que de grands sportifs s’amourachent pour le manteaux. L’attrait pour cette pièce est si grand qu’il finit même par être porté par les membres de la famille royale ! Il devient également le pardessus préféré des hommes les plus élégants.

Le Duffle-coat porté par les marins de la Royal Navy

 

LE DUFFLE-COAT ET LE PULL MARIN : LA BELLE PAIRE


Porter le kabig pour un look moderne

Un paredessus moderne et tendance
 

Longtemps considéré comme un manteau homme un peu “pépèrisant”, le duffle-coat connaît depuis quelques années un véritable regain d’intérêt. Mieux encore, il est même considéré comme une pièce lainée élégante et tendance ! Si on le choisit en camel, on préconisera alors un pull marin écru aux rayures marines. Pour le pantalon, quelques choix s’offrent à nous. 

Le premier est de sélectionner un pantalon en toile de coton, droit voire large, également écru, afin de créer une tenue color block. Aux pieds, on pensera à choisir des baskets au style rétro. Une grosse écharpe en maille, choisie dans les mêmes teintes que le reste de la tenue, viendra terminer une silhouette à l’accent street.

L’autre choix de pantalon se portera sur une pièce en velours côtelé afin de donner du volume au bas de la tenue. Là encore, on privilégiera une coupe assez ample. Pour la couleur, des teintes comme le marron chocolat ou bien l’ocre peuvent tout à fait convenir. 

 

Un basique intemporel

Si vous êtes plus classique, pas de problème ! L’association pull marin et duffle-coat fonctionne également très bien. On choisira alors le manteau en bleu marine ou noir et en ce qui concerne le pull, soit uni soit rayé tant qu’il est bleu marine. Une chemise à col court, à la teinte claire et contrastante viendra casser l'homogénéité du haut de la tenue. Là encore, pour le pantalon, plusieurs choix sont possibles.

Bien évidemment, on pensera en premier au jean. Brut ou bien bleached, peu importe, tant que sa coupe oscille entre droit et slim. Pour les chaussures, on pensera à une paire de baskets en toile si le sol n’est pas trop humide ou bien une paire de chaussures bateau montées sur des semelles commando. Outre le jean, un chino beige classique fera parfaitement l’affaire. Petit twist intéressant : choisir un pull marin uni et mettre un manteau à carreaux, pour donner du relief.


Pour obtenir quelque chose de plus habillé, il est tout à fait possible de porter le duffle-coat et le pull marin avec un pantalon en laine fluide. On pourra le choisir à pinces (simples ou doubles) et l’associer à des mocassins. Tenue habillée assurée ! 

 

 

Sur le même sujet :

 

Comment porter le ciré pour être tendance