» » » » Marinière pour femme Marine Nationale - seconde main
Marinière pour femme Marine Nationale - seconde main
Zoom

Marinière pour femme Marine Nationale - seconde main

Réf : 133

Marinière pour femme de seconde main.
Fabriquée dans les années 2000s elle est directement inspirée du modèle que Le Minor fabriquait pour la Marine Nationale. Nous continuons à la produire aujourd'hui, avec ses rayures indigo.

Conseil
Taille 3, équivaut à un L.

Taille *

Indisponible
Quantité 
+
-
35.00€

Détails de la marinière Marine Nationale

Le Minor et la marinière

Notre concept seconde main

Notes et avis

"Très bon état" : cette marinière est en très bon état.

Elle a été lavée et porté plusieurs fois.

Coupe droite, légèrement ample et longue avec des fentes.

 

Retrouvez ci-dessous en détail toutes les mesures de ce modèle unique :

Longueur de buste : 75cm

Longueur de manche : 56cm

Largeur épaule/épaule : 51cm

Largeur aisselle/aisselle : 51cm

Son étiquette indique une taille 5 mais correspond à une taille 3 actuelle.

 

Marinière blanche avec des rayures indigo.

Date de fabrication : début des années 2000s;

Marque Le Minor Marinière 100% coton en maille Rachel, tricot réputé pour être indémaillable.

 

Les défauts et réparations sont toujours mentionnés dans la description.

Ici le vêtement ne présente aucun défaut.

Tous nos vêtements de seconde main sont préalablement lavés.

 

Retour en haut

Détails de la marinière Marine Nationale

Le Minor et la marinière

Notre concept seconde main

Notes et avis

Les vêtements marins sont fabriqués dans les ateliers Le Minor depuis maintenant 100 ans. Les pulls marins et les marinières étaient réputés pour être robustes et protéger les marins pêcheurs bretons. Plus tard, Le Minor habille également les matelots, les sous-officiers et les officiers de la Marine Nationale pendant 40 ans.

 

Cette marinière, tricotée en maille Rachel, réputée pour sa robustesse, est directement inspirée du vêtement réglementaire de la "Royale". Elle s'affranchit tout de même de son cahier des charges pour une coupe plus féminine notamment avec ses fentes. Le secret pour une fabrication française qui dure dans le temps est le partage des détails manuels accordé à chaque vêtement, qui perdurent depuis 1922. Nous fabriquons encore aujourd'hui ce modèle, qui est un classique de nos collections.

 

 

Retour en haut

Détails de la marinière Marine Nationale

Le Minor et la marinière

Notre concept seconde main

Notes et avis

"En novembre 2020, nous avons lancé le ""Gwenner Glaz"" : vendredi vert en breton. Le concept est simple : récolter ses anciens vêtements, toutes époques confondues, et offrir en retour à nos clients des bons d'achat.

 

Avec tous ces retours, nous avons pu ouvrir un rayon mode seconde main, avec des vêtements d'occasion soigneusement sélectionnés. Attention : tous nos vêtements de seconde main sont des vêtements d'occasion, en général déjà portés. Ils peuvent donc avoir des traces d'usure.

 

Nous les avons néanmoins triés, sélectionnés minutieusement, nettoyés et réparés quand c'était nécessaire (le cas échéant, c'est toujours spécifié). Les vêtements non réparables ont été recyclés de la même façon que toutes nos chutes de production.

 

Nous avons classé les vêtements seconde main en 3 catégories :

1 - Très bon état : vêtement très peu porté, qui ne présente aucun défaut, et aucune trace d'usure

2 - Bon état : vêtement porté et lavé plusieurs fois, avec des légères traces d'usures qui sont mentionnées dans la description, mais ni de défaut ni de réparation

3 - Etat correct : vêtement porté et lavé plusieurs fois, qui présente une ou plusieurs défauts ou réparations, qui sont mentionnés dans la description et photographiés.

 

Ici, il s'agit d'un vêtement en Trés bon état.

 

Retour en haut
Détails de la marinière Marine Nationale
Le Minor et la marinière
Notre concept seconde main
Notes et avis

Avis : Marinière pour femme Marine Nationale - seconde main (0 avis)

Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
Ajouter votre commentaire
Retour en haut
Nous répondons à toutes vos questions : Discuter