Accueil
»
Blog
» Kabig ou duffle coat : moderne avec un pull marin

 

Que cela soit avec un kabig ou un duffle coat, vous pouvez tout à fait être moderne avec un pull marin. Ils ont de nombreuses similarités et une même origine marine, bien que leur histoire soit différente.

Le duffle-coat tire son nom de la ville belge de Duffel qui était spécialisée dans le tissage d’un drap de laine épais et résistant. En 1887, un fournisseur de vêtements, britannique, John Partridge, se voit commander un manteau par l’armée. Il s’inspire d’un pardessus polonais pour créer ce manteau reconnaissable à sa boutonnière. Ce système de fermeture inspiré des brandebourgs des manteaux prussiens, permet aux soldats de boutonner et déboutonner leur manteau en gardant leurs gants en hiver. Les duffle-coats initiaux étaient plus larges qu’aujourd’hui car ils étaient destinés à être portés par-dessus un autre manteau.

Peu après sa création, la Royal Navy décide d’équiper ses marins de duffle-coats. Mais c’est pendant la Seconde Guerre Mondiale que ce pardessus gagne ses lettres de noblesse. Le général anglais Montgomery affectionnait particulièrement ce manteau qu’il portait tout le temps même pour dormir. Au point que les Anglais surnomment ce manteau “Monty”. En 1951, le ministère de la défense anglais revend les surplus de duffle-coats à Monsieur et Madame Morris, un couple d’industriels du textile, spécialisé dans les combinaisons de travail. Le manteau est ainsi adopté par les travailleurs extérieurs et les ouvriers du bâtiment. Mais quand leur stock finit par s’épuiser, le couple Morris décide d’en reprendre à son compte la fabrication. Le duffle-coat gagne alors sa forme actuelle. Il est moins long et plus étroit car on ne le porte plus par-dessus un autre manteau. Adopté par tous, hommes, femmes, enfants, il devient iconique grâce à des célébrités : que ce soit le petit ours Paddington qui le porte dans les albums pour enfants à partir de 1958, le commandant Cousteau ou David Bowie dans L’Homme qui venait d’ailleurs en 1976.

Le kabig est la forme bretonne du duffle-coat. Tout comme son cousin en anglais, il a été créé pour les hommes de la mer. Ce manteau en drap de laine épaisse est imperméable pour protéger les goémoniers durant leur récolte des algues en bord de mer. De couleur blanche, il leur permettait de se repérer sur le rivage. Il comporte également une capuche, une double poche crantée sur le devant, des ailettes à la couture d'épaule pour éviter le ruissellement de l'eau et une fermeture similaire à celle du duffle-coat afin de permettre aux travailleurs de boutonner leur manteau même avec les mains mouillées et engourdies. Ces boutons en losange sont en bois de buis et on les appelle les cabillots. Son nom provient du mot “kab gwen” qui signifie cape blanche en breton. Puis il prend le nom de Kab (cape) auquel est accolé le diminutif ig.

Attesté depuis le XVIIe siècle, on trouve des représentations de ce manteau de grève dès  1844 chez le peintre et illustrateur Lalaisse. Prisé des vacanciers qui séjournent en Bretagne, le kabig se démocratise chez les hommes, les femmes et les enfants. On trouve sa trace à partir de 1928 chez Le Glazic mais c’est Le Minor qui en est le principal fabricant. La renommée vient cette fois encore du cinéma. Le film Dieu a besoin des hommes de Jean Delannoy est à l’origine de l’engouement pour le kabig, au début des années 50. Les figurants, des goémoniers de Plouguerneau, portaient en effet ce manteau et les deux acteurs principaux du film, Pierre Fresnay et Madeleine Robinson, continuèrent à l’utiliser à leur retour à Paris.

Ces deux manteaux sont des modèles anciens et classiques, mais ils peuvent être portés de nos jours en étant moderne et tendances. Associer le pull marin à ces manteaux permet d’adopter un total look en laine vierge.

 

 


MODERNE AVEC UN DUFFLE-COAT


 

Pour ce look, nous choisissons un style coloré. Prenez un duffle-coat rouge que vous enfilez par-dessus notre pull marinière marine et rouge ou le pull marinière anthracite et écru. Portez un jean slim et des baskets blanches. Vous pouvez porter un sac mou ou un sac seau, glissé sur votre épaule.

Une seconde option consiste à choisir un duffle-coat court et gris, à porter ouvert par dessus notre pull vert en laine mérinos. Choisissez un short court et chaussez vos plus belles bottes cavalières en cuir et à talon et vous voilà prête pour arpenter les pavés.

La simplicité étant toujours une bonne solution, vous pouvez vous inspirer des icônes cinématographiques pour associer votre duffle-coat et un pull marin : Faye Dunaway dans Portrait d’une Enfant déchue, Scarlett Johansson dans Lost in Translation ou Cameron Diaz dans The Holiday.

 

 


LE KABIG POUR UN LOOK ÉLÉGANT À LA FRANÇAISE


 

Choisissez un kabig blanc, comme celui des goémoniers et portez-le avec un chandail rayé marine et écru.Enfilez un jean slim que vous rentrez dans une paire de cavalières en cuir marron. Vous pouvez accessoiriser cette tenue à l’allure chic en portant un beau sac en cuir à la main.

Vous pouvez aussi réinterpréter le total look breton en portant un kabig jaune avec un tricot bleu marine ou rayé. Pour le bas, il vous faudra choisir entre une mini jupe ou un jean près du corps. Chaussez des bottes en caoutchouc kaki et laissez dépasser légèrement du haut des bottes, votre paire de chaussettes épaisses.

En cas de doute, référez-vous aux icônes mentionnées précédemment car le kabig se porte comme le duffle-coat.

 

 

 

 


 

Découvrez tous nos looks :

 

De quelle façon porter un pull marin avec un blazer

Intemporelle : adoptez la veste en jean au-dessus de votre pull marin

Workwear : le pull marin s’associe t-il à la surchemise

Total look Breton : le pull marin avec un ciré !

J’adopte un look rock’n roll avec mon pull marin

Tendance mode : porter le trench avec un pull marin

Kabig ou duffle coat : moderne avec un pull marin

Comment être élégante avec un caban et un pull marin

Conseil Mode : porter le pull marin au bureau

Mariage : chic en pull marin

Nous répondons à toutes vos questions : Discuter