Accueil
»
Blog
» Comment porter la surchemise par-dessus un pull marin ?

 

La surchemise est sans aucun doute l’un des vêtements les plus présents dans le vestiaire masculin depuis la fin des années 2010. Devenue un véritable indispensable pour homme, elle a la particularité d’être multi-facettes, de se porter facilement avec tout et d’ajouter un petit plus bien senti à n’importe quel outfit. Évidemment, son côté parfois brut et légèrement workwear lui permet d’être une pièce de choix lorsqu’il s’agit d’avoir une couche supplémentaire par-dessus nos pulls et notamment notre pull marin. Les associations ne manquent d’ailleurs pas, voyons donc comment porter une surchemise sur un pull marin : 

 

 


UNE TENUE MONOCHROME


 

L’idée ici est de créer une tenue subtile, élégante et moderne tout en restant dans le même code couleur. Comme base, on choisit donc un pull marin uni bleu marine. Par dessus, la teinte de la surchemise peut être soit noire, afin de créer un très léger contraste, soit bleu marine. La coupe est volontairement ample pour donner du volume à la partie haute de la tenue et avoir une certaine liberté de mouvement.

Pour le pantalon, on choisit une pièce ample, avec une coupe droite ou une coupe carotte. Au choix, on opte soit pour un carpenter pant, soit un fatigue pant, le but étant d’avoir une pièce ample et confortable. Il existe un bon nombre de pantalons de ce genre, alors à vous de trouver celui que vous préférez ! Une seule teinte possible ici par contre, le bleu marine évidemment. Enfin, le bas du pantalon sera retroussé pour laisser apparaître la paire de chaussures.

On termine la tenue avec une paire de baskets en toile, blanches ou écrues, type Conserve pour venir casser l’homogénéité de l’ensemble. En accessoire, un large totebag en toile écru vient faire le rappel de la paire de chaussures.

 


UNE TENUE COLORÉE ET À MOTIFS


 

 

Ici, pour la base, nous avons le choix. On peut soit partir sur un pull marin bleu marine à rayures blanches, soit opter pour une version unie et écrue. Le choix de la surchemise dépendant de celui du pull, les possibilités sont là encore multiples.

Le pull est bleu marine à rayures ? Alors la surchemise est unie, olive ou jaune vif. Le pull est écru ? Alors on opte pour une surchemise à carreaux vichy, tartan ou pied-de-poule. Pour la couleur, le bleu marine, le gris, le marron et l’orange seront à privilégier.

Passons au bas ! Évidemment, que l’on ait choisi un pull rayé ou uni influe sur la sélection du pantalon. Pour la première option, on peut privilégier un jean. Légèrement patiné, on peut alors l’associer à une paire de baskets au style rétro. Pour la seconde, mieux vaut partir sur un pantalon en toile type cargo. Pour la teinte, le choix est libre : olive, noir, gris, tant qu’il vient contrebalancer le peps du haut de l’ensemble. 

 

 

 


UNE TENUE SOBRE, FAUSSEMENT DÉCONTRACTÉE


 

Pour cette troisième tenue, il faut davantage voir la surchemise comme une veste, voire même un pardessus. On la choisit dans un joli vert olive ou bien un bleu marine, deux teintes qui s’associent facilement et agréablement avec un pull marin bleu marine à rayures. En dessous de ce dernier, on peut glisser une chemise à manches longues, blanche ou à rayures bleu ciel, qu’on fera légèrement dépasser aux poignets et à la taille.

La petite subtilité : choisir un col Mao ! Il épouse ainsi parfaitement la forme du col du pull et peut discrètement dépasser. Les autres col de chemises sont à proscrire et on veille surtout à choisir une chemise en coton pour une thermorégulation optimale.

Pour le pantalon, nous avons le choix. Dans un premier temps, il est possible de choisir la pièce masculine la plus portée : le jean. Brut ou légèrement bleach peu importe, tant que sa coupe est droite. Mais un chino peut aussi être porté ! Aux pieds, une paire de boots ou de baskets fera amplement l’affaire.

En second choix, nous avons un autre classique du prêt-à-porter masculin : le chino. Si sa teinte sable originelle est la plus adaptée ici, il n’est pas impossible de la remplacer par un joli olive. Le pantalon peut également être soit coupé au niveau de la malléole soit simplement retroussé, pour un style élégant et décontracté. Aux pieds, une paire de penny loafers ou des deck shoes viendront terminer cette tenue au léger accent Ivy.

 

 


 

 

 

Sur le même thème : 

 

Nous répondons à toutes vos questions : Discuter