»
» Le tissu Le Minor : une maille de qualité, 100% française

La qualité de nos tissus : robustes et authentiques 

Focus sur le jersey de coton rayé qui compose nos marinières

Une fabrication 100% made in France

 

Chez le Minor, nous sommes une marque fabricante. Et, non contents de confectionner nos marinières dans notre atelier, nous fabriquons notre propre tissu, en tricotant un fil de coton bien particulier sur de grandes machines circulaires à tricoter.

 

La notion de « made in France », souvent galvaudée, couvre une variété plus ou moins grande d’opérations effectivement réalisées en France par les marques. Chez le Minor, c’est du made in France depuis la fleur de coton jusqu’au point final de la confection. Le tissu de coton que nous utilisons est issu d’une fibre filée dans les Vosges, teinte dans les Pyrénées, et tricotée à Guidel (Morbihan) dans notre atelier, où il est coupé en forme et cousu. En résumé, nous réalisons sur le sol français l’intégralité des étapes de transformation qui peuvent y être réalisées !

 

Une qualité de tissus incomparable

 

Depuis plusieurs décennies, la marinière Le Minor s’est taillé une réputation d’authenticité et de robustesse grâce à la qualité de ses vêtements d’inspiration marine. C’est bien simple, une marinière Le Minor dure plus de 20 ans, son tissu se patine et devient une seconde peau. Le tissu de coton de nos vêtements marins se bonifie avec l’âge, et c’est bien pour cette raison que l’on range la marinière Le Minor parmi les classiques éternels des vestiaires masculins et féminins, aux côtés de la petite robe noire, du caban, du jean denim, et des paraboots...

 

Une des raisons du succès de la marinière indémodable, c’est incontestablement la qualité de notre tissu jersey, tricoté dans nos ateliers, à partir d’un fil de coton brut. Ce fil de coton particulier était destiné à l’origine à la fabrication de ficelles, c’est de là qu’il tire sa solidité. La « main » du vêtement, c’est-à-dire la sensation que l’on tire au toucher du tissus, témoigne immédiatement de cette qualité. C’est une expérience sensorielle qui ne trompe pas : une légère rigidité qui disparaît quand on le porte, un tricotage serré qui assure un beau tomber du vêtement, et un grammage supérieur aux t-shirts habituels, dans lequel on se sent bien maintenu.

 

Une recette inchangée depuis des décennies

 

Comme c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, nos tissus sont tricotés en jersey sur des machines circulaires des années 60 et 80. Si nous les avons conservées depuis tout ce temps, c’est pour pouvoir continuer à tricoter notre jersey traditionnel, et produire notre fameuse marinière « à l’ancienne » : l’authentique marinière bretonne, telle qu’elle était déjà produite il y a plus de 50 ans. Le tissu de coton qui « tombe » de ces machines tubulaires est donc d’une qualité unique et rare : on ne trouve plus en France de tissu de coton fabriqué sur la même génération de machines.

 


 

Grâce au paramétrage mécanique de ces « métiers rayeurs » et aux compétences de nos tricoteurs, Le Minor multiplie les créations de tissus. Les rayures placées par exemple, comme sur le tissu de notre marinière de la marine nationale, apportent une élégance originale qui met en valeur le motif marin traditionnel, grâce aux aplats unis en haut et en bas du corps. Les tissus Le Minor revisitent également la rayure marine traditionnelle, avec des mix de couleurs renouvelés chaque saison : les coloris marine / rouge, marine / vert, ont ainsi été édités pour notre collection « bâbord / tribord ». Bien sûr, on retrouve dans les collections Le Minor les coloris de jersey rayés classiques : blanc / bleu marine ; blanc / bleu Roy ; écru / bleu marine, qui rappellent le coloris du jersey originel, avec un fil teint à l’indigo naturel. L’écru étant d’ailleurs la couleur naturelle du coton, non blanchie, non teinte.

 

 

Pour compléter ce petit guide des tissus de marinière, voici une indication importante : dans le domaine du vêtement marin, on mentionne toujours en premier la couleur principale. Par exemple, dans l’expression « jersey de coton blanc / marine » ou « marinière blanc / marine », la couleur « blanc », placée en premier, évoque donc la couleur de la plus grosse rayure.

 


 

L’administrateur du site est actuellement en ligne ! Discuter
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt.
En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris